Voici avec un peu de retard, la bûche servie à Noël en 2011 ! Ce dessert a été réalisé à quatre mains : j'ai réquisitionné ma cousine pour qu'elle m'aide en cuisine. Après quelques péripéties et un peu de "raclage" de casseroles, nous avons finalement fini notre bûche qui ressemblait fortement à mon petit croquis (cette année, comme l'an passé, j'ai d'abord dessiné la bûche avant de la confectionner).

Pour un moule de 50cm de long :P1000995

Pour la mousse au chocolat : 250g de chocolat noir ; 19cl de lait ; 37,5cL de crème liquide entière ; 4g de gélatine en feuille réhydratée

-Faites fondre le chocolat au bain-marie. Portez le lait à ébullition, ajoutez la gélatine égouttée hors du feu, mélangez puis versez sur le chocolat fondu. Fouettez la crème liquide jusqu'à ce qu'elle soit ferme et incorporez-la au chocolat. Tapissez votre moule à bûche avec la mousse, en veillant à ce qu'il n'y ait aucun "trous" sur les parois. Placez la bûche au congélateur.

Pour le coulis gélifié framboise : 200g de framboises; 2 cuillères à soupe de sucre; 1 cuillère à soupe d'eau; 2 feuilles de gélatine

-Mixez les framboises puis passez le coulis obtenu à la passoire afin d'éliminer les pépins. Ajoutez l'eau et le sucre. Faites ramollir la gélatine dans de l'eau froide. Chauffez le coulis puis incorporez la gélatine ramollie et essorée. Laissez refroidir ce coulis puis versez-le sur la mousse au chocolat, replacez la bûche au congélateur.

Pour la crème pâtissière légère (les proportions sont un peu "généreuses") : 1 gousse de vanille Bourdon ; 30cL de lait ; 1 jaune d'oeuf ; un oeuf entier ; 60g de sucre semoule ; 40g de poudre à flan (je n'en avais pas, alors j'ai mis un peu de maïzena) ; 100g de crème liquide bien froide

-Fendez la vanille dans le sens de la longueur raclez l'intérieur avec la pointe d'un couteau pour extraire les graines. Versez le lait dans une casserole, ajoutez la gousse et les graines de vanille. Portez à ébullition, retirez du feu, laissez infuser 10 minutes. Fouettez le jaune d'oeuf, l'oeuf entier et le sucre. Ajoutez la poudre à flan. Filtrez le lait vanillé à travers une passoire fine et portez-le de nouveau à ébullition. Ajoutez sans cesser de fouetter le mélange aux oeufs et faites bouillir 5 minutes sur feu doux en remuant bien. Versez la crème dans un récipient, couvrez-la à même la surface de film étirable. Laissez refroidir jusqu'à ce que la crème atteigne 15°C ou soit complètement froide au toucher. Fouetez la crème liquide en chantilly, puis assemblez les deux crèmes délicatement. A l'aide d'une poche à douille disposer la crème patissière sur le coulis gélifié. 

Pour la dacquoise amande : 130g de sucre glace ; 30g de farine ; 100g de poudre d'amande ; 180g de blancs d'oeufs (soit 6 blancs) ; 80g de sucre semoule

-Préchauffez le four à 170°C. Montez les blancs en neige quand ils commencent à prendre, ajoutez le sucre petit à petit. Incorporez la farine, le sucre glace et la poudre d'amande en remuant délicatement à l'aide d'une maryse. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, dressez deux rectangles de 25 cm de long (de la largeur de votre moule). Faites cuire environ 30 minutes. Laissez refroidir, puis disposez la dacquoise sur la crème patissière afin de "fermer" la bûche.

P1000988Pour le praliné croustillant : 230g de pralinoise; 110g de gavottes émiettées

-Faites fondre la pralinoise puis incorporez la aux gavottes. Placez le mélange sur une feuille de papier cuisson et donnez-lui la forme de votre moule (un grand rectangle pour ma part). Faites durcir au réfrigérateur. Disposez le croustillant praliné sur la dacquoise. Laissez prendre la bûche au congélateur environ 2h. Démoulez-la puis réservez-la au réfrigérateur jusqu'au moment de servir (dans l'idéal : sortez-la du congélateur le matin pour le soir, afin d'éviter de déguster une "bûche glacée"). Décorez selon vos envies.