Accro au chocolat, je n'ai pas pu résister à l'envie de me rendre au Salon qui lui est dédié. Du 28 octobre au 1 novembre, avait lieu la 16ème édition de cet évènement prisé par tous les "chocophiles". Comme tous les ans, démonstrations de recettes et dégustations étaient au rendez-vous, avec en prime la présence de grands chefs pâtissiers tels que Christophe Michalak ou Christophe Adam assistés par des célébrités pour réaliser leur dessert.
Comme je savais que je n'assisterais pas au défilé des robes en chocolat, j'ai tenté d'en prendre quelques unes en photo, mais la luminosité n'était pas extraordinaire, donc c'est assez sombre :

P1030334P1030336

Avec ma mère et ma soeur, nous avons arpenté le moindre recoin chocolaté, à la conquête des meilleurs dégustations. Dans les allées du salon, les tentations sont nombreuses, on aurait bien envie de tout acheter, mais pour avoir déjà testé, chaque année on se retrouve avec trop de chocolat, alors cette fois-ci nous sommes restées raisonnables. Après avoir assisté à la démonstration de Christophe Michalak, aidé par Taïg Khris, nous sommes rentrées, mais pas les mains vides! Nous avons rapporté quelques petites douceurs à déguster !

P1030368

Voici un aperçu de nos petites folies:
-L'Encyclopédie du chocolat, un superbe ouvrage avec de nombreuses techniques de bases expliquées en image et des recettes, plus ou moins sophistiquées. Nous avons également rapporté des tablettes de chocolat pâtissier de chez Valrhona.
-Des chocolat Sadaharu Aoki, ils sont absolument délicieux (mention spéciale au chocolat framboise qui est d'une grande finesse), des macarons enrobés de chocolat (une idée originale) et sur place nous avions également acheté des croissants au chocolat, vraiment excellents!
-la boîte collector des oursons en guimauve Cémoi, et non, nous n'avons pas pu résister à cette douceur industrielle (et puis la boîte sera parfaite pour conserver des petits biscuits secs).

Bilan du Salon:

Beaucoup de monde, ce qui est parfois un peu oppressant, des exposants pas toujours avenants, et une entrée relativement chère : 12,50€ pour les adultes, ça fait un sacré budget. Néanmoins, malgré certains chocolatiers assez mal-aimables, dans l'ensemble, ils sont relativement sympathiques et heureux de présenter les créations de leur maison. J'ai également fait d'excellentes découvertes, notamment avec les produits du japonais Sadaharu Aoki, dont les chocolats sont d'une grande finesse. Je ne sais pas si j'y retournerai l'an prochain, il faut avouer que je m'y rend depuis quatre années consécutives, je vais peut être finir par me lasser...